Vous avez un nouveau match

Trend #1 : la dating economy, quand les marques font de la concurrence aux applications de rencontre

Bienvenue dans la newsletter du planning stratégique de Lonsdale. La TrendRoom c’est une tendance décryptée tous les 15 jours pour vous inspirer le temps d’un café ou de trois stations de métro.

La Dating Economy en quelques mots

Dans un contexte où les occasions de faire des rencontres sont plus rares – en dehors des courses chez Intermarché - les célibataires accordent encore plus d’importance à la rencontre amoureuse. D’après l’application InnerCircle, 56% des utilisateurs se montrent plus sélectifs dans leurs rencontres pour être certains de trouver la bonne personne. Alors que le virus s’interpose dans nos vies sentimentales et que le premier baiser peut devenir une source de stress, le « slow love »fait de plus en plus de disciples qui prennent davantage leur temps avant de filer sous les draps. La ville de New York a même lancé une campagne prévenant « le partenaire sexuel le plus sûr, c’est vous-même ». Le géant Tinder a de son côté enregistré une hausse de 25% des discussions sur sa plateforme, retardant ainsi le moment du « date » et refroidissant les plus téméraires. 

Il n’en reste pas moins que l’absence de contact physique (« skinhunger ») et de nouvelles relations pèse lourd sur la santé et provoque un sentiment de solitude prononcé. Comme le prouve le désormais très populaire hashtag #relationshipgoal qui culmine à quelques 15 millions d’abonnés sur Instagram et porte en but suprême la rencontre amoureuse, saine et…ordinaire. 

Les marques ont bien compris ce besoin et prennent aujourd’hui le relais des applications. Une démarche qui change le rapport à la marque et l’invite encore davantage dans notre quotidien.

Leave a comment

Opportunité 1

Cupidon Brands : la marque qui fait matcher

La « dating economy » est l’opportunité pour les marques d’engager leurs consommateurs sur une dimension émotionnelle et de faire de leurs produits ou service un point de rencontre. Uber Eats & Chipotle ont par exemple lancé « the date night », une offre spéciale pour les futurs couples fans de Tex Mex. Reste à savoir si le burrito est un choix stratégique pour un premier rendez-vous.

De même, la marque Président lance son propre site de rencontre, entièrement basé sur des « match gourmands » avec les produits laitiers. Une initiative qui rappelle l’application Collusion créée par Axe, unissant des personnes que tout oppose à priori. Plus insolite, Bob le lave-vaisselle est un appareil ménager qui vous veut bien et propose des rencontres avec d’autres utilisateurs via une interface directement intégrée sur le produit. De quoi donner envie d’être de corvée de vaisselle. 

Share

Opportunité 2

Emotional coaching : la marque qui boost mon mojo

Pour faciliter les rencontres ou y contribuer, les marques peuvent aussi entrer directement dans les moyens existants. Les applications deviennent des plateformes de contenus qui dépassent largement leur fonction initiale. Depuis le début d’année, l’influenceur Anthonin anime ainsi un cours sur l’acceptation de soi sur Happn. Un endroit stratégique dans lequel le manque de confiance en soi peut ressortir.

De son côté, Tinder a accepté un partenariat avec les VTC Lyft pour conduire en toute sécurité les prétendants lors de leur premier rendez-vous.  Des nouveaux points de contact très contextualisés qui permettent à la Marque d’être utile au meilleur moment.

Leave a comment

Opportunité 3

Sentimental branding : in love with my brand

Dans une recherche de proximité avec les consommateurs, les marques peuvent aussi être celles qui font une belle rencontre et entrent dans un registre plus émotionnel, jusqu’à partager du love. L’alcoolier Gina & Tony a ainsi lancé des bouteilles de gin « inséparables » dont les étiquettes fonctionnent par paires amoureuses.

Interflora a aussi imaginé un bouquet de fleurs qui changent de couleurs pour aider les personnes à exprimer leurs émotions. Un poisson d’avril inspirant. Enfin, un grand nombre de « love brand », comme Ami ou Juice Shots prennent leur rôle très à cœur et considèrent chaque prise de parole comme une preuve d’amour. Une prise en compte des émotions des consommateurs et un discours amoureux qui élèvent du désir pour la Marque, à condition d’être sincère. Comme dans toute relation.

Share

Focus sur : La Gen-Z réinvente le dating

Alors qu’un Français sur cinq a déjà utilisé une application de rencontre, près de la moitié des 18-35 en a déjà installé une. Pourtant, les plus jeunes se démarquent de leurs aînés dans leurs usages. Alors que ces plateformes provoquent une addiction qui peut être source de mal être, les Z ne chercheraient pas à multiplier les aventures ni à trouver l’amour mais d’abord à rencontrer des personnes qui partagent les mêmes convictions qu’eux. De nouveaux critères, plus précis et exigeants, entrent dans les paramètres de la recherche. Ainsi, l’application Ok Cupid présente des profils d’utilisateurs en fonction de leurs modes de vie et de leurs préférences politiques ou religieuses. Dans le même objectif d’efficacité immédiate, l’application Waiter promet une seule minute de connexion quotidienne, misant non pas sur la quantité des rencontres mais bien la qualité. 

Les Gen-Z se démarquent aussi par leur volonté de trouver en priorité des espaces pour discuter, partager des contenus et peut-être, à la fin, flirter. Ainsi, l’application Lolly combine le meilleur de Tinder et de TikTok. Les rencontres sont basées sur des mini-vidéos humoristiques, créatives ou même dansantes. Vous pouvez vous abonner à des créateurs, les soutenir… et peut-être les rencontrer. C’est d’abord le contenu qui compte.

Leave a comment

Quoi, tu savais pas ?! Tinder te note en secret

Judith Duportail est journaliste spécialisée et étudie la façon dont les nouvelles technologies changent nos rapports amoureux. Mais elle surtout connue pour avoir percé le secret de l’algorithme Tinder. A votre inscription sur l’application, vous recevriez une note ou “ELO score”, qui est la note subjective que l’algorithme vous donne. Celui-ci augmente ou diminue en fonction du nombre de personnes qui aiment votre profil. En d’autres termes, si vous êtes jugé beau, vous aurez donc plus de chance de rencontrer des personnes “belles”. On recommande.

Shop

Et sinon, la Trend Room c’est aussi en vidéo et c’est juste ;)

On se retrouve très vite et si vous avez apprécié cette TrendRoom, n’hésitez pas à la partager !

Share La TrendRoom du planning

That’s all folks ! On se retrouve dans 15 jours pour une nouvelle tendance.

Pour toute l’actualité Lonsdale, c’est par ici.