Votre voyage Terre-Lune

Hors-série #2 : ces marques qui nous emmènent sur la lune

La conquête spatiale est de retour. Mais cette fois, ce sont les marques qui la mènent sous fond de confrontation commerciale sino-américaine et de caprices de milliardaires. Les très suivis décollages orbitaux de Richard Branson, puis de Jeff Bezos, ouvrent une « économie du spatial » faite de ruptures technologiques, de promesses marketing et d’une nouvelle esthétique de l’espace. Sous des arguments (prétextes ?) scientifiques et humanistes, les initiatives privées se multiplient pour conquérir de nouvelles frontières commerciales. C’est ainsi que Space X, Virgin Galactic et Blue Origin (Amazon) veulent démocratiser les voyages touristiques dans l’espace et que des agences d’architecture et de design réfléchissent déjà aux meilleures conditions d’y habiter.

Dans cet Hors-série de l’été, nous avons sélectionné quatre marques de l’espace qui investissent dans le cosmos et parlent déjà aux futurs « consonautes » que nous sommes.

#1 : Nike, l’inspiration vient de Mars

Oubliez vos bottes de cosmonautes. Nous commençons notre sélection avec Nike qui a développé une gamme de chaussures compatibles avec le mode de vie spatial, où rares sont les matériaux et inexistantes les missions de ravitaillement. La collection Space Hippie prend appui sur les conditions de production extrêmes de l’espace et de la planète Mars pour trouver des solutions bien terriennes.

En effet, la collection est composée en grande partie de matières perdues de l’industrie du textile, un secteur souvent connu pour son gaspillage et son bilan carbone désastreux. Les fibres Flyknit du tissu sont ainsi composées à 85 - 90%  de matières recyclées à partir de bouteilles en plastique, de tee-shirts et de déchets industriels.

Avec cette gamme inspirée de la planète rouge, la marque prépare sa production au monde qui nous attend, avec des matériaux plus limités et des conditions écologiques plus rudes.  Un bon moyen de prouver sa technicité et sa sensibilité aux changements qui affectent la planète.

Share

#2 : Avec Nokia, dans l’espace personne ne vous entendra tweeter

Pendant votre séjour dans l’espace, en plus d’avoir des super chaussures, vous aurez même Internet grâce à Nokia. La compagnie prévoit de s’installer sur la Lune avec un réseau téléphonique 4G dans le cadre du projet de base humaine permanente de la NASA.

Après avoir remporté un contrat de 14 millions de dollars, Nokia est mandaté par la NASA pour développer un système qui permet d’assurer des communications à la surface de la Lune sur de plus grandes distances, à plus grande vitesse, et de façon plus fiable que les standards actuels. Il assure également toutes les activités que les astronautes devront mener, avec des principes de communication par voix et vidéo, l’échange de données biométriques, ou encore le déploiement et la manœuvre de robots. La connexion permettra aussi aux astronautes et spationautes de rester en contact avec la Terre et leurs proches, et peut-être même de documenter leurs voyages. Les réseaux sociaux vont peut-être bientôt devenir des passerelles entre la Terre et l’espace.

Share

#3 : Under Armour x Virgin Galactic vous habillent pour l’espace

Nous enchaînons avec Under Armour et Virgin Galactic qui lancent la première combinaison spatiale commerciale au monde. Les deux marques se sont associées afin de créer des combinaisons et des chaussures adaptées pour les pilotes et les passagers de Virgin Galactic. Il s’agit de la toute première collection de ce type créée spécifiquement pour les astronautes privés.

Pour investir davantage le terrain, Under Armour a également conçu avec son équipe d’athlètes des programmes d'entraînement pour préparer les astronautes aux voyages dans l’espace. La marque a aussi fourni des uniformes aux équipes de Virgin Galactic qui travaillent sur le Spaceport America, le premier “spatioport” grand public.

Cette collaboration est l’illustration d’une nouvelle ère. Les voyages spatiaux touristiques étant sur le point d'aboutir, cette combinaison sera peut-être celle que nous porterons demain, lors d’une éventuelle expédition touristique dans l’espace.

Share

#4 : Eau de Space, l’odeur de l’infini

Et si on vous disait que “sentir l’espace” est désormais possible ? Nous pouvons désormais découvrir l’odeur de l’espace en restant les deux pieds sur Terre. Steve Pearce est un chimiste qui a été choisi par la NASA pour créer un parfum reproduisant l’odeur de l’espace, cela pour que les astronautes soient dans les conditions les plus réelles lors de leurs entraînements. Il aura fallu quatre ans à M.Pearce pour réussir à retranscrire cette odeur dans un flacon.

 Décrite comme totalement unique, elle serait métallique, mais pas déplaisante. Certains astronautes la présentent comme  un mélange de poudre à canon, de steak poêlé, de framboises et de rhum. Une innovation qui rappelle le parfum Space Rage Travx de Byredo en collaboration avec Travis Scott, qui lui aussi fait une promesse cosmique à ses consommateurs.

Même si les voyages galactiques vont rester dans le domaine de l’inaccessible (ou de l’ultra élitisme) pour les prochaines années, les marques voient toujours dans l’espace un moyen de développer leur imaginaire et de déployer leur génie créatif. A la rédaction, nous nous souvenons ainsi du verre gravitationnel de Ballantine’s qui permettait de déguster son whisky dans l’espace. Surtout, l’espace peut également être une source d’inspiration pour motiver les marques à nous préparer au « monde de demain » avec des conditions de vie et environnementales plus difficiles. Les solutions sont peut-être ailleurs…

Leave a comment

C’est tout pour ce numéro spécial en apesanteur, nous nous retrouvons à la rentrée pour une nouvelle TrendRoom, en vidéo et dans vos boîtes mail !

Et si cette newsletter vous a plu, faîtes des heureux et partagez ;)

Share La TrendRoom du planning